La “Danse Rétro” est également, souvent appelées “danse de salon ou danse de société”.

Ces danses récréatives sont surtout répandues dans les sociétés industrialisées et sont généralement relativement facile à apprendre.

Créées par une culture populaire et non par des chorégraphes, elles demeurent proches des gens, et cela en fait tout leur succès.

La danse rétro englobe à peu près, toutes les danses contemporaines de couples, tel que le Tango ou la Valse, mais aussi, d’autres comme le cha cha, le slow (et oui..) le Paso Doble, la Samba et bien d’autres encore.

Chaque danse a son “style” et les puristes vous diront presque même, que chaque école à aussi sa propre “touche”. Il n’en demeure d’ailleurs pas moins, que si on constate tout de même de grandes similitudes dans les “figures” de danses parmi les personnes qui prennent des cours, on peut effectivement s’apercevoir que personne ne danse tout à fait pareil que son voisin. Les professeurs de danse qui ont ouvert leurs écoles de danse à l’après guerre on su répondre à l’attente d’un public nombreux.

Ils ont su comment codifier leurs cours et les figures qu’ils désiraient enseigner et ceci afin d’éviter l’anarchie qui aurait pu régner si tout le monde avait continuer dans son coin, à n’enseigner que se qu’il savait.

Toutes les danses ou presque de l’époque y sont passées, et maintenant c’est à ces pionniers que nous devons les cours que vous suivez ou vous suivrez un jour. Bien sur toutes ces danses ont grandement évoluées, tant sur le plan technique que sur l’aspect sociologique, et on ne danse plus par exemple, le tango aujourd’hui à Lyon, (ou ailleurs) comme on le dansait dans les bas-fond de Buenos aires, au début du siècle dernier.

Car ce sont les immigrants, en grande partie des latins (espagnols pour la plupart mais aussi des italiens) qui débarquant en Argentine et improvisèrent des figures de danses en l’absence d’écoles. D’autres anecdotes existent et sur toutes les danses probablement. Prenons l’exemple de la Valse.  La valse musette (autrement appelée valse française) et contrairement à une idée reçue, ne tire pas du tout son nom à une sorte d’accordéon, mais tout simplement à Colin Muset, un ménestrel français du XIIIe siècle.

La Valse reste actuellement une danse très populaire. Et que dire du cha-cha-cha ? Car si de nombreuses personnes s’intéressent d’abord à l’apprentissage du rock pour s’amuser lors des soirées dansantes, il apparaît rapidement comme leur seconde danse préférée.

L’une des danse rétro la plus populaire s’il en est, est probablement le Paso Doble (en espagnol double pas) probablement parce que cette danse est basée sur une simple marche stylisée et très simple à apprendre.

On pourrait parler des heures durant de toutes ces danses qui font rêver tant de gens et même écrire un livre sur chacune d’elle, mais l’avantage le plus significatif est la simplicité d’apprentissage de toutes ces danses. Une saison en moyenne suffit pour acquérir une base suffisante pour se débrouiller, et éviter à tout jamais, les “chaises” qui cerclent toutes les pistes de danse du monde.

Dans nos cours, vous apprendrez ou vous perfectionnerez toutes ces danses, dans une ambiance très détendue.

Grâce à notre professionnalisme et notre bonne humeur, nous saurons vous passionner et vous donner tout le plaisir et la joie de danser